• Bonjour!

    Une des idées que nous utilisons aux EU, c'est de remplir une grande grille de 100 (10 par 10) à partir du 1er jour d'école.

    Chaque jour, l'élève du jour écrit le nombre (1, 2, 3... etc.)  Parfois, il nous faut mettre un 'stickie' par-dessus et refaire le travail (par le même élève) pendant qu'ils apprennent à former les nombres dans le bon sens / de même pour les dizaines 21 et non 12...

    Le titre de la grille est:  Je compte par 1 jusqu'à 100! (le nombre 100 est ombre dans la dernière case de la grille.)  La première semaine d'école, on leur dit que lorsque l'on arrivera à 100 on fera une grande fête!

    Chaque jour, nous comptons jusqu'au nombre de jours d'école... donc, 12 le 12e jour, 44 le 44e jour et ainsi de suite jusqu'au 100e jour.  On touche aussi un nombre au pif sur la grille en disant "Qu'est-ce que c'est?"... 56, "Oui, 56"... pour e100 jours... ntrainer les élèves à reconnaitre les nombres plus vite.

    Chaque fois que l'on arrive à 10, on colorie toute la rangée (en alternance jaune / orange, par exemple, pour que l'on puisse lire tous les nombres.)

    Depuis l'arrivée du tableau blanc, je n'ai plus de place pour la grille, donc j'ai importé une grille de 100 déjà remplie, et j'utilise les pastilles en alternance (bleues / jaunes) que les enfants placent sur les chiffres chaque jour.

    Pour aider mes anglophones à apprendre les nombres difficiles, nous avons un autre symbole (cercles noirs) qui entoure les '10, 11' (et 70, 71... 90, 91).

     

    On s'arrête à 100 pour cette activité.  Les enfants s'en lassent vers la fin de l'année, alors d'autres activités peuvent être présentées :

    Lire le tableau des 100 de haut en bas : 1, 11, 21, 31, etc.  Bien faire remarquer aux enfants que ceci travaille le concept de "+10" Le lire de bas en haut 91, 81, etc. (-10)

    De droite à gauche 10, 9,... 30, 29,28... (-1, -2, etc.)

    Et à rebours... 100, 99...  

    Evidemment, lorsque l'on arrive à zéro, on fait 'FEU!' avec les mains en l'air, comme une fusée qui décolle.

     Je compte désormais y ajouter le travail magnifique publié sur Elau.  http://elau.eklablog.com/

    Partager via Gmail Pin It

    4 commentaires
  • Bonjour,

     http://www.pinterest.com/titefouine/

    J'ai passé les derniers temps à épingler sur Pinterest et arranger mes tableaux.  En voici le lien au cas où cela vous intéresse.  Cela m'a permis de rassembler beaucoup des idées fantastiques de Sanleane et compagnie, de façon a les avoir 'au bout des doigts.  J'y ai aussi ajoute des liens dont je me sers pour enseigner tout au long de l'année.  Et comme ils disent, "Bon epinglage!"

    Pinterest

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Grâce à Mathieu, nous utilisons beaucoup ‘Au bon mot, la bonne image’ pour enseigner les sons et le vocabulaire français à nos petits CP en classe d’immersion.  Comme les enfants n’ont pas le français ‘dans la rue’, nous devons aussi leur enseigner les genres des mots : garçon (youpi !) ou fille (hourrah !), c’est-à-dire, évidemment, masculin ou féminin.  C’est pourquoi j’ai ajouté les articles devant les noms.

    En septembre, on enseigne les voyelles en tant que ‘a, é, i, y, o, u’ avec l’accent aigu, car de cette manière, on peut toujours compter sur le son é. J’avoue franchement aux élèves, que la lettre « E » n’est pas mon amie, car elle fait tellement de sons différents !  Donc, on ne peut pas vraiment compter sur elle, surtout lorsque l’on est pas francophone, donc on ne connaît pas déjà les mots.

    Nous utilisons la police ABC Print de Fonts 4 Teachers.  Si elle ne vous convient pas, changez-la, ou envoyez-moi un message, et je posterai la version pdf.  

    Télécharger « E EU ASSOCIE MOTS IMAGES.docx »

    Télécharger « A E I O U VOELLES ASSOCIE MOTS IMAGES.docx »

    Pour voir toutes les fiches exceptionnelles de Mathieu, se rendre au site suivant: Au bon mot la bonne image

    Images sons eu, e, et voyelles

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • J’enseigne le CP dans une classe d’immersion française dans une école publique des Etats-Unis d’Amérique. J’utilise beaucoup de méthodes américaines adaptées aux besoins de ma classe.  Par exemple:  le tri des mots (Word Sort or Words Their Way) qui aide énormément à comprendre non seulement comment mieux épeler, mais aussi comment mieux lire les mots.  Une autre méthode très efficace pour enseigner l’orthographe à n’importe quel niveau est « Lis, cache, écris, vérifie » / ou « Look, cover, write, check ».   C’est super, car c’est un travail individuel adapté aux besoins de chaque élève, plutôt que la dictée traditionnelle.  (On apprend les mots et on les oublie le lendemain de la dictée.)

    Bienvenue Vu à Montréal... C'est un peu moi, dans le fond.

     

    Partager via Gmail Pin It

    4 commentaires